Un homme m’a dit : Il y a beaucoup d’avantages à ne pas être sur le devant de la scène …

Il a ajouté qu’il faisait partie de ces hommes qui aimeraient que le féminin prenne enfin toute sa place et qu’ils sont de plus en plus nombreux à le vouloir car la société est boiteuse et malade de cette déficience. Il ajoute : mais les femmes dans l’ensemble le veulent-elles vraimen? Pas si sûr !

La question des avantages est posée ainsi que celle des inconvénients de l’exposition en première ligne. Il suffit d’écouter les jugements qu’on porte sur les femmes qui sont engagées en politique. J’ai écrit que les garçons avaient le monde comme territoire et les filles l’espace domestique. La question du coût que représente pour les femmes la nécessité de se battre pour obtenir le respect de leurs droits est posée aussi. On dit qu’une femme doit toujours en faire plus pour avoir la même chose qu’un homme, même quand elle y a droit. On peut comprendre qu’elle n’ait pas envie de se battre sans cesse. Se plait-elle pour autant dans le rôle de Victime éternelle? Attend-elle un Sauveur, Prince Charmant ou pas charmant ? Voudrait-elle être une vraie reine et pas seulement la femme du roi ? Chacun et chacune doit se poser la question pour lui-même ou elle-même, indépendamment du genre. Car c’est un choix personnel qu’il vaut mieux assumer. Pour commencer, écoutons d’abord les femmes parler puisqu’elles ont commencé à le faire. Cessons de soupçonner les féministes de « faire la guerre aux hommes ». Et encourageons chacune et chacun à choisir les combats qui sont importants pour elle ou pour lui et faisons confiance à l’amour de la vie et des gens.

 

One thought on “Un homme m’a dit : Il y a beaucoup d’avantages à ne pas être sur le devant de la scène …

  1. Ce texte fait partie de ma page sur facebook intitulée du nom de mon dernier ouvrage : En attendant le Prince Charmant, lecture féministe des contes de fées. Il aborde la destinée promise aux filles dans un monde au système familial patriarcal. Il se réfère aux contes de Perrault plus le conte des frères Grimm : Blanche Neige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *