De l’inconvénient de juger les autres et de leur faire la leçon

Pourquoi détestons-nous autant nous sentir jugés, critiqués ? Pourquoi réagissons-nous vivement quand on nous fait la leçon ? Parce que, bien qu’étant des adultes, nous nous sentons traités comme si nous étions des enfants face à des parents autoritaires qui nous jugent et nous dévalorisent. Nous sommes coincés en position basse, en position de dominés et, comme le disent les analystes transactionnels, nous réagissons alors automatiquement depuis notre état du moi Enfant, face à un interlocuteur se trouvant dans l’état du moi Parent[1].

L’état du moi Enfant est la partie la plus ancienne de notre personne. Elle contient les traces partiellement oubliées de l’enfant que nous avons été, avec ses sentiments et ses pensées se manifestant par des comportements caractéristiques de cette période : tantôt c’est la soumission, tantôt c’est la rébellion face aux figures parentales ; tantôt aussi ce sont les questions témoignant de la réflexion, le jeu libre avec les camarades comme c’est le cas dans la cour de récréation. Lire plus loin

On s’est rarement autant disputé avec nos amis et éloigné d’eux.

Dans Le Monde  des 4,5,6 avril 2021, un article intéressant par Zineb Dryet : L’amitié est-elle soluble dans le covid ? La journaliste montre combien les relations amicales sont mises à rude épreuve par les restrictions qu’impose la crise sanitaire. Je propose d’analyser avec l’analyse transactionnelle comment l’amitié même ancienne peut être altérée en situation de très grand stress.Une amitié de plus de 20 ans pour Julie et Sofia (37 ans ). Sofia est partie avec sa famille en Normandie où elle a une maison au bord de la mer. Julie est restée à Paris dans son petit appartement. Lire plus loin

Chasseuses

On a découvert en 2018 une tombe contenant les restes de 6 chasseurs de gros gibier avec leurs armes.L’un de ces squelettes était celui d’une femme de 18 ans. 107 sites funéraires d’Amérique contenaient 429 tombeaux dont 27 de chasseurs de gros gibier : 11 femmes et 16 hommes. Il y a donc bien eu des sociétés de chasseuses-cueilleuses.

Vous trouverez le livre sur   https://www.lestroiscolonnes.com/auteur/agnes-le-guernic

Et sur ma page sur facebook : @lessupportersdagnes

La promesse des contes : le bonheur si…

Qu’y a-t-il derrière le si ? Pour Chaperon rouge : si tu échappes au loup ! Pour la femme de Barbe Bleue : si tu ne poses pas de questions ! Pour la belle au bois dormant, ce serait si tu dors assez longtemps pour que se présente le bon prince ? Si tu restes bien sage et laisses faire ta famille ? Si tu es bien gentille ? bien soumise ? bien élevée ? Si tu rêves en attendant passivement le Prince Charmant, au lieu d’investir dans ton avenir ?

Lire plus loin