Mémoire oubliée de l’esclavage

J’enchaine sur l’intervention de Céline Calvès sur facebook à propos de la commémoration de la mort de Napoléon, l’homme qui a rétabli l’esclavage que la Convention avait aboli.

Entre abolition de l’esclavage à la révolution et rétablissement de l’esclavage par Napoléon en 1802, que lire sur cette période ?

  • le grand roman d’Alejo Carpenter : Le siècle des lumières raconte l’installation à la Guadeloupe, reconquise sur les Anglais, du nouveau commissaire Victor Hugues, qui proclame l’abolition, votée par la convention montagnarde, mais sans appliquer une réelle libération des esclaves qui doivent continuer à effectuer un travail « forcé » sur les plantations. Il mène une guerre de course sans réussir à reprendre les autres îles. La Martinique, occupée par les Anglais entre 1793 et 1802, reste à l’écart de la mesure. Je me souviens du passage où Victor Hughes sur le bateau qui l’amène contemple la guillotine, instrument sinistre du pouvoir du commissaire de la république en cette période de guerre contre le reste de l’Europe.
  • Le beau livre d’André Schwarz-Bart : La mulâtresse Solitude récit de la vie d’une « femme debout » contre le rétablissement de l’esclavage, comme l’a signalé Céline Calvès.
  • Sans oublier Simone Schwarz-Bart, sa femme, auteure de Pluie et vent sur Telumée Miracle.
  • Pour entrer dans le monde antillais, lire un roman de Joseph Zobel, la rue case nègres. Il y a là un récit d’une veillée funèbre scandée par les chants qui est splendide, magique. On y découvre que la période de l’esclavage est plus proche qu’on ne le croirait quand on mesure le temps par génération : si ton grand-père t’a raconté ce que son grand-père lui racontait , on y est presque !

Analyse transactionnelle en action

Cet ouvrage s’adresse  aux praticiens de l’AT exerçant dans le champ social et pratiquant le coaching individuel dit « coaching de vie ». Il peut intéressera les personnes qui se forment à la supervision. Il peut aussi répondre à la curiosité des personnes qui se demandent comment nous travaillons avec nos clients.

Lire plus loin

Nouveau tirage d’Etats du moi, transactions et communication

– Mon éditrice vient de m’annoncer un nouveau tirage de mon premier ouvrage : »Etats du moi, transactions et communication.Savoir enfin que dire après avoir dit bonjour ». J’en suis très heureuse.
– Vous trouverez sur mon blog et sur le site de apprendreaapprendre.com. plusieurs extraits de mon interview par un journaliste du site, Jean-François Michel. Ils portent sur la difficulté de savoir ce que l’on veut vraiment, l’orientation des jeunes, la communication qui n’est pas toujours conforme à ce que l’on croire et la crainte de la solitude.
– Enfin le numéro 33 de la revue trimestrielle Fémitude contient un article de Stéphanie Bujon sur la vie après la retraite suite à l’entretien que nous avons eu sur ce sujet après la parution de  » Amis, Travail, Famille, Amélioez vos relations et vivez mieux! ». Dans ce même numéro deux autres entretiens, l’un avec Christophe Marx et l’autre avec Laurie Hawkes, tous deux analystes transactionnels comme moi.